Un requin tigre de 500kg dans les filets

Publié le par sharkprod

 

TEAHUPOO - Un ramassage de taramea a réservé une surprise de taille

La dépêche de TAHITI

sharkvignette.jpgUne campagne de ramassage de taramea s’est déroulée mardi à Teahupoo, avec les moyens mis en commun de la commune, du service de la pêche, du ministère de l’Environnement, et de Billabong. À leur retour d’inventaire, voulant récupérer leur filet, leur surprise fut grande d’y trouver un énorme requin tigre qui s’était pris dans les filins et noyé.

shark400.jpgLa récolte a été fructueuse puisque, traitant un secteur qui ne l’avait pas été en septembre dernier, ce sont encore trois tonnes de ces étoiles de mer dévoreuses de corail qui ont été collectées. Prospectant une nouvelle zone de ramassage pour préparer une campagne en mars prochain, avant les compétitions de surf (contacter la mairie de Teahupoo si vous voulez y participer), une équipe composée de Didier et Gérard Parker et de Mannix, président de la coopérative des pêcheurs de Teahupoo, s’en est allée plonger sur les coraux pour faire un inventaire de taramea. Ce faisant, ils disposèrent, à marée montante, un filet dans la petite passe qui se trouve devant la grotte Apoiri.

À leur retour d’inventaire, voulant récupérer leur filet, leur surprise fut grande d’y trouver un énorme requin tigre qui s’était pris dans les filins et noyé. L’embarras aussi était grand : que faire de ce monstre ? Décision fut prise de le ramener à quai et de prévenir les scientifiques de l’Ifremer, du service de la Pêche et du Criobe qui pourront ainsi effectuer études, prélèvements d’organes et analyses.

On saura peut-être ainsi pourquoi ce tigre rodait aussi près de la côte et du lagon et si une abondance de nourriture particulière l’avait attiré. Long de près de quatre mètres, les bruits les plus fous ont circulé quant à son poids. Ne disposant pas de la balance électronique sur place, on a d’abord parlé d’une tonne, puis d’une tonne et demie, pour revenir, d’après le service de la Pêche, à un plus raisonnable “aux alentours de 500kg” ! Les paris sont toujours ouverts en attendant de trouver la balance.

DS

shark600.jpg

sharkbis600.jpg

Commenter cet article