L'ACCORD INTERNATIONAL TANT ATTENDU !!

Publié le par sharkprod

Les 178 pays membres de la Convention internationale sur les espèces menacées ont proposé un statut protecteur pour quatre nouvelles espèces de requins, pêchés en grand nombre pour leurs ailerons.

 

La communauté internationale représentée à Bangkok par 178 pays membres de la convention sur le commerce international des espèces menacées (Cites) vient en effet de proposer un statut protecteur pour quatre requins: le requin longimane et trois espèces de requins-marteaux.

 



Avec ce protectorat, les populations des requins concernés vont avoir une chance de se reconstituer et ainsi rétablir quelque peu l'écosystème marin.

Cependant restons vigilant, car on n'interdit pas la pêche on la contrôle.

La proposition des membres de la Cites est en effet d'inscrire ces espèces à l'annexe II qui en régule le commerce.

 

Il faut rappeler que la découpe des ailerons se fait à bord des bateaux (sauf en Europe où c'est maintenant interdit) et une fois à quai, il est bien difficile de dire s'ils appartiennent à des espèces protégées ou non…

Il reste que le vote doit être confirmé jeudi en session plénière… alors croisons les doigts !



 



Eh oui…, lors de la précédente conférence en 2010, des propositions similaires de protection des squales avaient échoué de justesse face à un front de capitales inquiètes pour l'industrie de la pêche.

Ensuite  cette  mesure entrera alors en vigueur dans 18 mois. Les pays exportateurs seront tenus de délivrer des permis d'exportation tout en assurant la survie de l'espèce.

 

Depuis l'entrée en vigueur de la Convention en 1975, seuls le grand requin blanc, le requin-baleine, le requin pèlerin et le poisson-scie étaient protégés. La Cites discute également de l'inscription des majestueuses raies Manta à l'annexe II de sa convention pour en réguler le commerce.

 

Une victoire certes, mais l'engagement continue !!

Commenter cet article